test


test

1. test [ tɛst ] n. m.
XVIe; « coquille » v. 1200; lat. testa « coquille dure » → tête
Zool. Enveloppe calcaire ou chitineuse (coquille, coque, carapace) qui protège le corps de nombreux invertébrés ( testacé). Test globuleux de l'oursin. test 2. test [ tɛst ] n. m.
• 1893; angl. mental test (1890), proprt « épreuve psychologique », de l'a. fr. test, têt, du lat. testum « pot de terre »; cf. 1. têt
Anglic. Procédé d'évaluation des caractéristiques d'une substance, d'un corps, d'un organisme ou d'une fonction. épreuve, essai, réaction. Techn. Essai partiel de fonctionnement. mesure, vérification. Statist. Épreuve de validité.
1Test (psychologique) : épreuve, impliquant une tâche à remplir, avec une technique d'évaluation précise. Soumettre qqn à un test. Batterie de tests. Administrer, faire passer un test. Tests verbaux; tests non verbaux ou de performance. Test d'âge (ou échelle de développement); test d'aptitude(s). Test d'efficience (intellectuelle, sensorimotrice) ou test psychométrique : suite d'opérations destinées à mesurer soit le quotient intellectuel du sujet, soit des fonctions particulières (mémoire, raisonnement, attention, concentration, etc.). ⇒ épreuve. « La méthode des “tests”, appliquée aux enfants, a permis de se faire une idée nette et objective de l'inégalité de leurs aptitudes intellectuelles » ( J. Rostand). Test de personnalité, test de projection ou projectif, destiné à évaluer le comportement dans une situation donnée.
Test pédagogique ou scolaire. docimologie.
Test d'orientation scolaire, professionnelle, servant à déterminer les aptitudes du sujet et le choix d'un métier.
Test sociométrique : diagramme des choix préférentiels et discriminatoires de chacun des membres du groupe parmi les autres membres.
Examen, contrôle périodique. Moniteur faisant passer des tests d'aptitude au pilotage.
2Épreuve biologique ou chimique, biopsie, essai de laboratoire. aussi kit. Test de grossesse.
3(1908) Cour. Épreuve ou expérience décisive, opération ou fait témoin permettant de juger ( critère), de confronter un fait avec une hypothèse, une idée a priori. Le test de sa bonne foi. critérium (cf. Pierre de touche).
Par appos. Fait, lieu, chose servant de référence, constituant une expérience. essai, expérience, expérimentation. Zone-test. Élection-test.
test 1. têt [ tɛ(t) ] ou test [ tɛst ] n. m.
• 1129 test; lat. testum « pot de terre »
1Vx Tesson; pot de terre. Spécialt, alchim. Pot servant à l'essai de l'or.
2Mod. Chim. Têt à rôtir : petite capsule en terre réfractaire employée pour la calcination ou l'oxydation de certaines substances. ⇒ coupelle . Têt à gaz : support en terre cuite destiné à soutenir une éprouvette à gaz.
⊗ HOM. Taie; tête, tette.

test nom masculin (latin testum, variante de testu, vase d'argile) Enveloppe dure qui protège divers êtres vivants (plaques dermiques de l'oursin, frustule des diatomées, coquille des mollusques, carapace des crustacés). ● test nom masculin (anglais test, épreuve, du français têt) Épreuve psychologique impliquant une tâche à remplir identique pour tous les sujets, des conditions d'application rigoureuses et une technique précise pour l'appréciation du succès ou de l'échec. (Il existe des tests de niveau et des tests projectifs.) Essai d'un produit, d'un appareil pour vérifier son action, son fonctionnement. Toute circonstance qui permet d'éprouver, de mesurer quelque chose : Ce sera un test de bonne volonté. Examen, ou épreuve standardisée et étalonnée, permettant d'évaluer des aptitudes physiques ou psychologiques chez un individu donné. Examen complémentaire pratiqué pour orienter ou confirmer le diagnostic d'une maladie. Examen diagnostique basé sur l'apparition ou la non-apparition d'un phénomène chimique (coloration d'un liquide, par exemple), biologique (œdème cutané, par exemple), physiologique (mouvement réflexe, par exemple), après mise en œuvre d'un procédé, administration d'une substance ou action d'un stimulus. Essai de production effectué en cours de forage au moyen d'un tester. Synonyme de test-match. ● test (expressions) nom masculin (anglais test, épreuve, du français têt) Test statistique ou test d'hypothèse, méthode permettant, à partir des observations d'un ou de plusieurs échantillons d'une population d'accepter ou de rejeter, avec un certain risque d'erreur, une hypothèse portant sur la population ou sur la loi de probabilité choisie pour représenter celle-ci. ● test (synonymes) nom masculin (anglais test, épreuve, du français têt)
Synonymes :

test
n. m. (Anglicisme)
d1./d épreuve servant à évaluer les aptitudes (intellectuelles ou physiques) des individus ou à déterminer les caractéristiques de leur personnalité. La méthode des tests est utilisée pour la sélection et l'orientation scolaires ou professionnelles, le diagnostic psychologique ou psychiatrique. Tests projectifs. Test de Rorschach. Tests de développement, destinés à révéler le degré d'aptitude d'un sujet par rapport à son âge.
d2./d MED épreuve permettant d'évaluer les capacités fonctionnelles d'un organe ou d'un système d'organes.
|| Analyse biologique ou chimique, examen de laboratoire.
d3./d épreuve, expérience qui permet de se faire une opinion sur qqn, sur qqch.
|| (En appos.) Une rencontre test.
————————
test
n. m. ZOOL Enveloppe minérale (calcaire, silice), chitineuse ou composite, qui protège l'organisme de certains animaux (ex. oursins).

I.
⇒TEST1, subst. masc.
ZOOL. Enveloppe externe dure, calcaire ou chitineuse, de certains Invertébrés (mollusques, crustacés, etc.). Synon. coque, coquille, carapace. Test corné, osseux. Ces parties dures: lorsqu'elles sont recouvertes par les muscles, elles portent le nom d'os; lorsqu'elles les recouvrent, elles prennent ceux de test, de coquille ou d'écaille, selon leur plus ou moins de consistance (CUVIER, Anat. comp., t. 1, 1805, p. 23). Celles-ci [les infiltrations] ont dissous les coquilles, laissant à leur place un vide dans lequel on peut (...) prendre l'empreinte du test disparu (LAPPARENT, Abr. géol., 1886, p. 130).
Prononc. et Orth.:[]. Homon. et homogr. test2. Ac. 1798: têt; 1835-1878: test, têt; 1935: test. Étymol. et Hist. 1. 1200-20 « coquille, enveloppe ligneuse » (ici, de l'amande) (Pseudo-Turpin, I, 19, 2 ds T.-L.); 2. 1538 (EST., p. 178, s.v. crusta: Le tais et couverture d'aucunes bestes et poissons de mer); 1539 les tests (ibid.); 1594 le test de l'œuf (G. BOUCHET, 22e Serée, III, 297 ds HUG.). De même orig. que têt1 et têt2.
II.
⇒TEST2, subst. masc.
A. — 1. PSYCHOL., MÉD. Épreuve élaborée en vue d'évaluer chez un individu son niveau mental, intellectuel, le développement de certaines facultés (physiques, morales, affectives), ses aptitudes (naturelles ou acquises) ou de tracer le portrait de sa personnalité. Synon. épreuve psychométrique (dér. s.v. psychométrie). Test mental, quantitatif; test d'association, d'intelligence, de mémoire, de personnalité; test projectif, psychologique, sensoriel; test d'articulation, de phonation, d'efficience, test syncrétique; méthode, interprétation, résultat des tests; administrer, faire passer un test à qqn; soumettre à un test, à une batterie de tests. Je connais des élèves de mon condisciple Dumas qui s'évertuent à peser l'âme, à établir des tests intellectuels et moraux et à mensurer la volonté (L. DAUDET, Universaux, 1935, p. 200). Les tests de caractère sont basés les uns sur une conception analytique, les autres sur une conception globaliste de la personnalité, la plupart des tests analytiques sont nés dans les pays anglo-saxons et la plupart des tests globalistes ou syncrétiques en Allemagne et en Suisse alémanique (DELAY, Psychol. méd., 1953, p. 124).
Test de Rorschach ou, absol., Rorschach, subst. masc. Test de personnalité de type projectif, reposant sur l'interprétation libre de taches d'encre. Ce célèbre test de Rorschach a fait le tour du monde, il est célèbre, célébré, et largement utilisé. Peut-être en raison de la mort précoce de son auteur (J. THUILLIER, La Révolution des tranquillisants, Paris, Renaudot et Cie, 1988 [1981], p. 231).
2. P. anal. Observation, mise à l'épreuve, démonstration permettant de confronter un fait avec une hypothèse. Faire un test, faire le test de sa sincérité, de sa force; servir de test; test de la vitalité française. On conçoit dès lors tout l'intérêt politique qui s'attachera aux prochains tests auxquels sera soumise la majorité qui a fait confiance à M. Edgar Faure (Le Figaro , 19-20 janv. 1952, p. 7, col. 3). La côte de la Queue-du-Loup (...) qui après avoir servi de test à la vigueur des chevaux le long des âges, fait encore le désespoir des vieilles mécaniques (H. BAZIN, Huile sur feu, 1954, p. 47).
En appos. [Parfois avec un trait d'union] Jeu-test, opération-test. La possibilité pour l'Inde (...), de trouver ou non en 1962 un pays (...) qui lui fournira (...) une grande centrale à uranium naturel sans inspection, sera un cas test de la politique préconisée par les puissances anglo-saxonnes (GOLDSCHMIDT, Avent. atom., 1962, p. 170). Grenoble acceptera-t-elle de servir de ville test pour expérimenter le chauffage urbain par chaudière nucléaire? (Le Nouvel Observateur, 9 août 1980, p. 25).
3. ÉCON. Test conjoncturel.
4. INFORMAT. ,,Essai d'un programme dans le but de détecter les erreurs qu'il pourrait contenir`` (LUCA Micro-informat. 1984).
5. MÉD., BIOL. Essai effectué par un procédé mettant en parallèle les résultats obtenus avec ceux d'un sujet sain ou normal. Tests biologiques, cutanés, hormonaux. La méthode dite des tests glandulaires permettait de préciser l'existence de certains troubles endocriniens (CLAUDE, BAUDOIN ds Nouv. Traité Méd. fasc. 8 1925, p. 454). La pureté bactériologique [d'un moût]peut s'apprécier (...) par un test d'incubation (BOULLANGER, Malt., brass., 1934, p. 652).
6. STAT. Méthode permettant d'évaluer une population dont les caractéristiques ne peuvent être connues que par échantillonnage. Un test statistique consiste essentiellement à émettre une hypothèse et à vérifier qu'elle n'est pas infirmée par le test (OLMI-JULY 1970).
B. — HIST. [En Angleterre] Serment niant les articles fondamentaux qui différencient la foi catholique des confessions protestantes (transsubtantiation, culte de la Vierge) et qui était exigé, jusque dans le courant du XIXe siècle, de tout candidat à une fonction, à une charge, à un office comme preuve qu'il n'était pas catholique. Acte, serment du test. L'aristocratie anglaise (...) avait imposé le test à Jacques, duc d'York et sur son refus l'avait exclu du trône (HUGO, Homme qui rit, t. 3, 1869, p. 126). Aux élections de 1790, la majorité tory se renforça. Les nouvelles tentatives en faveur de l'abolition du test et de la réforme parlementaire obtinrent moins de succès que jamais (LEFEBVRE, Révol. fr., 1963, p. 211).
P. anal. Il est fâcheux que, dans un pays libre, il y ait cette trace de test dans la loi [sur l'enseignement libre] (SAINTE-BEUVE, Corresp., t. 5, 1844, p. 578). Le mouvement propre du prolétariat révolutionnaire (...) fait de l'adhésion à la grève générale le test au moyen duquel le socialisme des travailleurs se distingue de celui des révolutionnaires amateurs (SOREL, Réflex. violence, 1908, p. 169).
REM. Testologie, subst. fém., psychol. Étude des tests, dans leur établissement et leur interprétation; branche de la psychologie qui s'y consacre. (Dict. XXe s.).
Prononc. et Orth.:[]. Homon. et homogr. test1. Att. ds Ac. dep. 1762. Plur. des tests. Étymol. et Hist. 1. 1686 hist. de l'Angleterre (Ph. DE COURCILLON DE DANGEAU, Journal, t. 1, p. 274: le test est un autre serment, introduit par acte du parlement de 1673, par lequel on renonce à la croyance de la transsubstantiation, et ce serment se nomme test, parce que c'est un témoignagne certain de la religion de celui qui le prête); 2. 1893 « épreuve permettant de mesurer des phénomènes ou des aptitudes dans des conditions expérimentales précises » (ici p. réf. aux travaux du psychologue A. Binet) (Revue philosophique de la France et de l'étranger, sept., 330 ds HÖFLER Anglic.); 3. 1894 « épreuve, expérience pour vérifier quelque chose » ici, en appos. séance test (Ann. des Sciences Psych., p. 55 ds BONN., p. 154). Empr. à l'angl. test, issu de l'a. fr. test « pot » (v. têt et test1) et désignant, en m. angl., une coupelle de métallurgiste servant à isoler les métaux précieux, d'où son empl. pour désigner ce qui permet de déterminer la qualité ou la pureté de quelque chose (1594 ds NED), puis ce qui permet de mettre la foi de quelqu'un à l'épreuve (1665, ibid.) et en partic. le serment introduit en 1673. Att. dans différents domaines sc. et techn. au XIXe s. au sens de « expérience, épreuve » et « élément nécessaire, ce qui permet une expérience » (d'où, en fr. test-objet « préparation microscopique servant à apprécier la puissance des microscopes » dep. 1844, P. GERVAIS, in Ch. D'ORBIGNY, Dict. univ. d'hist. nat., IV, p. 678a ds QUEM. DDL t. 8), l'angl. test est att. en psychol. dans le syntagme mental test introd. par le psychologue amér. J. Mc Keen Cattel en 1890 (ds NED Suppl.2, s.v. mental) puis att. en 1910 (ibid., s.v. test.) p. réf. aux travaux des psychologues fr. A. Binet (1857-1911) et T. Simon (1873-1961). Le Comité d'ét. des termes techn. fr. a proposé de réserver l'usage du mot test à la psychol. et de le remplacer par Essai, essai témoin, épreuve dans les autres domaines (Sciences, n° 4, nov.-déc. 1959, p. 88). Fréq. abs. littér.:174.
DÉR. Testage, subst. masc., zootechn. Opération de sélection à laquelle on soumet les reproducteurs par observation, contrôle et appréciation des qualités de leurs premiers descendants et de leurs produits (lait, viande). Le testage permet aux abattoirs une classification des porcs d'après leurs caractères en différentes catégories (WOLKOWITSCH, Élev., 1966, p. 137). P. anal. [En parlant de plants cultivés] Variétés dites à bon pollen [ainsi désignées par testage in vitro de la faculté germinative du pollen] (BOULAY, Arboric. et prod. fruit., 1961, p. 69). []. 1res attest. 1952 sans indication de sens (Ch. BRUNEAU, En marge des lexiques ds Vie Lang., p. 346), 1961 « évaluation par expérimentation » (BOULAY, loc. cit.), 1966 « étude des caractéristiques de la lignée d'un animal reproducteur » (WOLKOWITSCH, loc. cit.), 1969 psychol. (MUCCH. Psychol.); de test2, suff. -age. Cf. l'angl. corresp. testing « expérimentation, mise à l'épreuve », d'abord att. à propos du serment du test, puis dep. le XIXe s. pour tout contrôle, évaluation ou expérimentation (v. NED et NED Suppl.2).
BBG. — BOULAN 1934, p. 123. — LÉVY (R.). Enq. spécifiques: test. Néol. Marche. 1979, n° 12, pp. 11-14.

1. têt [tɛ] ou test [tɛst] n. m.
ÉTYM. XIIIe; tez, tes, plur., 1130; du lat. testum « pot de terre, couvercle de pot de terre ».
———
I
1 Vx. Tesson (encore in Pascal, les Provinciales, 16; Voltaire).
2 Pot de terre; spécialt (alchim.), pot servant à l'essai de l'or.
3 Mod. Chim., métall. || Têt à rôtir : petite capsule en terre réfractaire employée pour la calcination ou l'oxydation de certaines substances. Coupelle. || Têt à gaz : support en terre cuite destiné à soutenir une éprouvette à gaz.
———
II (Spécialisation du sens de l'anc. franç., « crâne »).
1 Vén. Crâne du cerf.
2 Archaïsme. Crâne (humain). || « Hamlet maniant le test d'Yorick » (Th. Gautier, in G. L. L. F.).
DÉR. V. 1. Tesson.
HOM. Taie.
————————
1. test [tɛst] n. m.
ÉTYM. XVIe; lat. testa « coquille dure » → Tête.
Zool. Enveloppe calcaire ou chitineuse (coquille, coque, carapace…) qui protège le corps de certains animaux (mollusques, crustacés, etc. Testacé). Cuirasse. || Test globuleux de l'oursin.
0 De ces crustacés, dont le test présentait une couleur bleu cobalt, et qui portaient un rostre armé d'une petite dent, on remplit un sac (…)
J. Verne, l'Île mystérieuse, t. I, p. 345.
HOM. 2. Test, 3. test.
————————
2. test [tɛst] n. m.
ÉTYM. 1893, in Höfler; mot angl. (1890), spécialisation de test « épreuve psychologique », empr. à l'anc. franç. têt ou test, du lat. testum « pot de terre ». → 1. Têt, I., 2.
Anglicisme.
1 Procédé d'évaluation quantitative ou typologique des caractéristiques d'une substance, d'un corps, d'un organisme ou d'une fonction. Épreuve, essai, réaction; subtest.Techn. Essai partiel de fonctionnement. Mesure, vérification.Statist. Épreuve de validité.
tableau Vocabulaire de la chimie.
2 Test psychologique ou test : épreuve définie, « impliquant une tâche à remplir, identique pour tous les sujets examinés, avec une technique précise pour l'appréciation du succès ou de l'échec, ou pour la notation numérique de la réussite; la tâche peut comporter une mise en œuvre soit de connaissances acquises (test pédagogique), soit de fonctions sensorimotrices ou mentales (test psychologique) » (Association internationale de psychotechnique). || Soumettre qqn à un test. || Administrer, faire passer un test à qqn. || Passation d'un test. || Fidélité, sensibilité, validité d'un test. || Cotation, analyse, interprétation d'un test. || Tests individuels ou collectifs. || Tests verbaux, tests non verbaux ou de performance. || Test composite (verbal et non verbal). || Tests d'assemblage, de barrage, de découpage, d'encastrement. || Test d'âge (ou échelle de développement). || Série de tests constituant une échelle (ex. : échelle Binet-Simon). || Batterie de tests. || Test d'aptitude (ou d'aptitudes). || Test analytique, synthétique, analogique. || Test de réussite, d'observation, de comportement. || Tests d'intelligence. || Test d'efficience (intellectuelle, sensorimotrice) ou test psychométrique : suite d'opérations normalisées destinées à mesurer le rendement d'un sujet pour évaluer soit le niveau général du fonctionnement mental (quotient intellectuel), soit des fonctions particulières (mémoire, raisonnement, attention, concentration, etc.). Épreuve.
1 Certes, l'intelligence est une fonction trop complexe pour qu'on prétende à la « mesurer » de façon bien précise. Toutefois, la méthode des « tests », appliquée aux enfants, a permis de se faire une idée nette et objective de l'inégalité de leurs aptitudes intellectuelles (Binet-Simon, Standford, Yerkes, Terman, etc.).
Jean Rostand, l'Homme, V.
Tests de projection ou projectifs (ex. : le test d'aperception thématique, ou T. A. T., de Murray, et le test de Rorschach ou test des taches d'encre; Rorschach). || Test de caractère ou de personnalité, par questionnaire, par stimulus expérimental, destiné à évaluer le comportement dans une situation donnée, par technique projective visant à révéler un mode de réaction, une structure.
Tests de connaissances. || Test pédagogique ou scolaire : procédé psychométrique (opposé à concours ou examen) de contrôle des connaissances. Docimologie. || Test d'orientation scolaire, professionnelle, utilisant une batterie de tests pour déterminer les aptitudes d'un sujet, afin de lui conseiller le choix d'un métier, d'une carrière, de définir le mode de formation générale et professionnelle qui lui convient, ou de le sélectionner dans l'intérêt d'une entreprise ou d'une administration. || Test sociométrique, consistant à « demander au sujet de choisir, dans le groupe (…) les individus qu'il voudrait avoir pour compagnons » (J.-L. Moreno); épreuve permettant d'établir le diagramme des choix préférentiels et discriminatoires de chacun des membres du groupe entre les autres membres.
Examen, contrôle périodique. || Moniteur faisant passer les tests d'aptitude au pilotage.
Techn. || Test de lecture : ensemble de lettres ou de signes de différentes grandeurs permettant de mesurer la vision de près.
2 (…) le mot test désigne toute expérience effectuée sur un individu soumis à des épreuves préalablement déterminées, afin de déterminer une mesure.
Jean Delay, la Psycho-physiologie humaine, p. 101.
Écon. polit. || Test conjoncturel : méthode d'enquête (par sondage) sur l'évolution probable de la conjoncture.
3 Méd. Biopsie, essai de laboratoire. || Test biologique, allergologique. || Le test de Zondek.Industrie. Épreuve de contrôle portant sur des échantillons prélevés au hasard dans une série de produits.
4 (1908). Cour. Épreuve ou expérience décisive, opération ou fait-témoin permettant de juger (→ Critère), de confronter un fait avec une hypothèse, une idée a priori. || Le test de sa bonne foi. → Pierre de touche. Critérium.
3 Certes, sans le test du référendum, sans le discours de Constantine, il eût été fou de courir ce risque.
F. Mauriac, le Nouveau Bloc-notes 1958-1960, p. 117.
Par appos. (Fait, lieu, chose). Servant de référence, constituant une expérience. Essai, expérience, expérimentation. || Zone-test. || Département-test. || Élection-test. || « Cette grève est un conflit-test pour les imprimeries » (le Monde, 16 févr. 1967).
DÉR. 2. Tester, testeur.
COMP. Alcootest, crash-test, retest, subtest.
HOM. 1. Test, 3. test.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • test — test …   Dictionnaire des rimes

  • Test — Test, n. [OE. test test, or cupel, potsherd, F. t[^e]t, from L. testum an earthen vessel; akin to testa a piece of burned clay, an earthen pot, a potsherd, perhaps for tersta, and akin to torrere to patch, terra earth (cf. {Thirst}, and… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • test — tèst s.m.inv. 1. CO prova, esperimento inteso a trarre valutazioni rispetto a qcs.: test nucleare, test per rilevare il grado dell inquinamento cittadino; test attitudinale Sinonimi: esperimento, verifica. 2a. CO TS psic. prova standardizzata per …   Dizionario italiano

  • Test — se puede referir a una prueba o ensayo sobre algún tema de interés; una prueba o examen de conocimientos; un test psicológico, como por ejemplo; un Test de inteligencia; el test de Rorschach; el test de Lüscher o test de los colores; otro tipo de …   Wikipedia Español

  • Test — test  UNIX утилита для проверки типа файла и сравнения значений. Возвращает код возврата 0 (истина) или 1 (ложь) в зависимости вычисления выражения expr. Выражения могут быть как унарными, так и бинарными. Унарные выражения часто… …   Википедия

  • Test No. 6 — Country China Test site Lop Nur Test Base Period June 17, 1967 Number of tests 1 Test type Atmospheric Device type Fusion Max. yield …   Wikipedia

  • test — test  UNIX утилита для проверки типа файла и сравнения значений. Возвращает код возврата 0 (истина) или 1 (ложь) в зависимости вычисления выражения expr. Выражения могут быть как унарными, так и бинарными. Унарные выражения часто… …   Википедия

  • test*/*/*/ — [test] noun [C] I 1) a set of written or spoken questions that is used for finding out how much someone knows about a subject Did you get a good mark in your physics test?[/ex] You re going to have to take the test again.[/ex] I passed my English …   Dictionary for writing and speaking English

  • Test — Test, TEST or Tester may refer to:In science:* Experiment, part of the scientific method * Test (biology), the shell of sea urchins and certain microorganisms * Test method, a definitive procedure that produces a test result * Chemical test, a… …   Wikipedia

  • TEST — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le Test est une procédure de vérification lors de la programmation d un logiciel. Un test est une méthode de travail dans de nombreux domaines, tant en… …   Wikipédia en Français

  • test — test1 [test] n. [ME, a cupel < OFr, a pot, cupel < L testum, earthen vessel < testa, piece of burned clay, shell < IE base * tekth , to weave, join > Sans tašta, cup, Gr tektōn, carpenter: mod. meaning from use of the cupel in… …   English World dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.